« Pleine de virilité lorsqu’elle peint un portrait d’homme, Mlle Jacquemart sait faire preuve de distinction et de délicatesse, quand son modèle est une femme. »

Marius Chaumelin, critique d’art

Histoire : C’est en 1872 que Nélie Jacquemart, artiste peintre reconnue, rencontre Edouard André, qui fait appel à elle pour faire exécuter son portrait. Ils se marièrent en 1881, Nélie abandonnant son métier pour une vie mondaine et suivre Edouard dans leurs passions communes : les voyages et les collections d’œuvres d’art. En 1868, Edouard avait acquis un terrain proche du quartier chic de Monceau pour y faire construire un bel hôtel particulier de style classique, par Henri Parent, pressenti pour faire construire l’Opéra, qui finalement portera le nom d’un autre architecte : Garnier …

Au programme : la découverte d’un somptueux hôtel particulier, abri de la vie mondaine du couple Jacquemart-André et de leurs riches collections d’œuvres d’art admirées par le Tout-Paris, que Nélie légua à l’Institut de France : du rez-de-chaussée avec les salons, boudoir et bibliothèque, il faut traverser le jardin d’hiver et emprunter le magnifique escalier d’honneur à double rampe orné d’une fresque de Tiepolo pour accéder aux salles italiennes, véritables petits musées (salle florentine, salle vénitienne) abritant des œuvres de Sandro Botticelli , Andrea Mantegna ou Paolo Uccello. En redescendant, vous découvrirez les appartements privés de Nélie et d’Edouard, que Nélie a entretenu après la mort de son époux.

Informations pratiques

Durée : 1h30 à 2h

Tarif : forfait groupe selon le nombre de participants (me contacter)

Réservation obligatoire

Point de rendez-vous

RéSERVER UNE VISITE