«  La couleur est par excellence la partie de l’art qui détient le don magique.« 

Eugène Delacroix, Journal

Histoire : Après avoir vécu rue Notre-Dame-de-Lorette pendant 13 ans, c’est au n°6 de la rue de Furstemberg, à Saint-Germain-des-Prés, qu’Eugène Delacroix, considéré comme le « premier des Modernes » par Baudelaire, pose ses valises en 1857, pour se rapprocher son interminable mais superbe chantier de la Chapelle des Anges de l’église Saint-Sulpice. Il y appréciait la tranquillité de son appartement, donnant sur un jardin intérieur dont lui seul jouissait, et dans lequel il aménagea son atelier, devenu écrin de quelques unes de ses plus grandes œuvres de chevalet…

Au programme : l’intérieur de l’artiste, réaménagé en musée dès les années 1960 après divers rebondissements (le lieu a failli devenir propriété d’un américain voulant en faire un cours de danse!), qui présente ses chefs d’œuvres et chantiers (Madeleine au désert, l’Annonciation, Chapelle des Anges, autoportrait…), ses passions littéraires pour Byron, Shakespeare ou Goethe, ses voyages en Orient qui influenceront considérablement sa peinture, mais aussi des œuvres de son entourage, ainsi que sa palette … et, entre l’appartement et l’atelier, le joli jardin intérieur qui invite au repos et à la contemplation.

Informations pratiques

Durée : 1h30 à 2h

Tarif : forfait groupe selon le nombre de participants (me contacter)

Réservation obligatoire

Point de rendez-vous

RéSERVER UNE VISITE