« Paris est un véritable océan. Jetez-y la sonde, vous n’en connaîtrez jamais la profondeur. »

Honoré de Balzac, Le Père Goriot

Histoire : Honoré de Balzac, né à Tours en 1799, se fixera à Paris dès l’adolescence ; la vie parisienne se retrouve au coeur de nombre de ses romans : Illusions perdues, Le Père Goriot, la cousine Bette… Son oeuvre est immense, bien qu’inachevée : la Comédie humaine, sorte d’histoire naturelle de la société, réunit plus de 90 ouvrages, qu’il corrigera dans une de ses ultimes demeures parisiennes : sa maison devenue musée du 47 rue Raynouard. Mais l’écrivain, criblé de dettes, choisit ce lieu comme refuge pour échapper à ses créanciers…

Au programme : le jardin entourant la maison encaissée, entourée de verdure et de vigne donnant sur la rue Berton en contrebas ; l’intimité de l‘appartement de Balzac, ses objets (dont sa mythique cafetière), sa table de travail marquée par les heures interminables passées dessus par le romancier, l’évocation de son quotidien de reclus, de ses amours avec Eve Hanska, et de son oeuvre, avec dans une pièce dédiée, un inventaire de ses innombrables personnages constituant la Comédie Humaine.

Informations pratiques

Durée : 1h30

Tarif : forfait groupe selon le nombre de participants (me contacter)

Réservation obligatoire

Point de rendez-vous

RéSERVER UNE VISITE