« Liberté, quand cesseras-tu d’être un vain mot ? Voilà dix-sept jours que nous sommes enfermés. On nous dit que nous sortirons demain, mais n’est-ce pas là un vain espoir ? »

Inscription sur un mur de la Salle des épées (Révolution)

Histoire : Des religieux, venus d’Italie et se réclamant d’un ordre fondé sur le Mont Carmel, arrivèrent à Paris peu de temps après l’assassinat d’Henri IV, en 1610, sous la protection de Marie de Médicis qui les autorisa à fonder un couvent non loin de sa résidence du Palais du Luxembourg. Les Carmes déchaux (déchaussés) fondèrent leur couvent en 1611, dont l’église sera dédié à Saint-Joseph. Le couvent fut rapidement entouré de beaux hôtels particuliers, témoins de leur richesse. Mais la communauté des Carmes sera la première cible des massacres de septembre 1792, les révolutionnaires transformant la paisible église et ses cryptes en prison et lieu de massacre…

Au programme: dans l’enceinte de l’Institut Catholique de Paris, vous découvrirez une superbe architecture de brique et de pierre du XIXe siècle ; il faut traverser une cour pour se trouver devant la façade de l’église Saint-Joseph-des-Carmes, véritable joyau baroque, niché au coeur du 6e arrondissement ; vous découvrirez ses chapelles latérales, sa coupole peinte en trompe l’œil, une Vierge à l’Enfant sculptée d’après les dessins du Bernin, la sublime chapelle Sainte-Anne et ses murs peints (par Georges Lallemant?), mais aussi la crypte des Carmes, où furent enfermés et massacrés une centaine de moines réfractaires en 1792, et enfin le jardin situé derrière l’église, le perron des martyrs, ainsi que l’histoire et les secrets de l’Eau de Mélisse, incontournable remède fabriqué par les Carmes depuis 1611 !

Informations pratiques

Durée : 1h30

Tarif : forfait groupe selon le nombre de participants (me contacter)

Réservation obligatoire

Point de rendez-vous

Devant l’ICP

RéSERVER UNE VISITE